Prise de position 06/2011: Améliorer l’efficacité de l’aide: un programme de lutte contre la corruption

Filed under - Humanitarian assistance

Policy position published 17 November 2011
Image of publication cover

L’aide extérieure constitue pour les pays en développement une source importante de financement, qui peut être utilisée pour aider à construire des écoles, pourvoir les hôpitaux en personnel, construire des routes et fournir de l’eau potable. En 2010, le montant total de l’aide a atteint plus de 128 milliards USD, dont un cinquième destiné à l’Afrique1. Pourtant l’aide, que l’on appelle également « aide publique au développement » (APD), n’est pas systématiquement efficace et ne produit pas toujours des résultats à partir des contributions fournies. La corruption et la mauvaise gestion sont les résultats de faibles degrés de transparence, de redevabilité et d’intégrité de la part des bailleurs de fonds et pays partenaires.

Download the report Translation of: Policy Position 06/2011: Making aid effective: An anti-corruption agenda





Country / Territory - International   
Region - Global   
Language(s) - French   
Topic - Accountability   |   Governance   |   Humanitarian assistance   |   Poverty and development   

True stories

Processing complaints

Residents feared that releasing waste water into the bay as planned could entice sharks into the busy shallow waters, where children often swim.Read the story

Pension Scam

“If I were to go to the office, they demand one month’s salary as bribe … it’s like a mafia there.”Read the story