Le Prix Numérique et Transparence, en accord avec les cibles 16.5 et 16.6 des Objectifs de Développement Durable de l'agenda 2030, vise à valoriser les initiatives innovantes issues de pays en développement qui ont pour but de renforcer la redevabilité des institutions au moyen d’outils numériques.

Participer

Les Catégories

Ouverture des données pour la transparence de l’action publique

Projets encourageant l'open data, c’est-à-dire, l'effort que font les institutions, notamment gouvernementales, pour partager les données dont elles disposent, notamment celles détenues par les administrations. Afin que l’open data soit effectif, ce partage doit être gratuit, dans des formats ouverts, et permettre la réutilisation des données.

Contrôle citoyen pour la bonne gouvernance

Projets permettant et encourageant une culture citoyenne anti-corruption. C’est-à-dire, des projets aidant des groupes et individus à demander redevabilité, transparence et bonne gouvernance des acteurs publics et privés, et ce de manière soutenue et systématique.

Outil de prévention et de lutte contre la corruption

Outils et/ou technologies numériques permettant de courber les phénomènes de corruption sous toutes ses formes dans les sphères publique et privée.


Le Jury

Fodé Sanikayi Kouyaté

Fodé Sanikayi Kouyaté

Président de l’Association des Blogueurs de Guinée (ABLOGUI), activiste renommé qui œuvre à faire d’internet un outil de démocratisation et de gouvernance ouverte.
Samuel Goeta

Samuel Goeta

Sociologue, il a fondé Datactivist, une entreprise qui aide les organisations à ouvrir leur données, à obtenir l’ouverture de données et à les utiliser.
Mohammed Adnène Trojette

Mohammed Adnène Trojette

Magistrat de la Cour des comptes, directeur du Liberté Living-lab, il y soutient les initiatives de startups et d'ONG innovantes d'un point de vue tech, civique et social.
Laure Lucchesi

Laure Lucchesi

Laure Lucchesi est la directrice d’Etalab, la mission chargée de piloter l’ouverture et le partage des données publiques (Open Data). Cet organisme, placé sous l’autorité du premier ministre, est chargé de promouvoir l’ouverture et le partage des données
Pierre Jalladeau

Pierre Jalladeau

Directeur du département Afrique de CFI, il accompagne notamment le développement de solutions numériques et innovantes au service de la bonne gouvernance et des ODD au sein des médias d’Afrique subsaharienne.
Jean-Brice Tetka

Jean-Brice Tetka

A Transparency International, il coordonne les programmes de lutte contre la corruption par les technologies. Il s’occupe également du projet d’ouverture des données pour permettre aux journalistes d’investigation d’accéder aux données sur la corruption.
Sarah Marniesse

Sarah Marniesse

Docteure en économie du développement, directrice du Département de la mobilisation des savoirs pour le développement de l’IRD, elle travaille en particulier sur la promotion des nouveaux modèles économiques portés par les acteurs innovants du développemen
Ziad Maalouf

Ziad Maalouf

Journaliste à RFI, il anime l’émission « L’atelier des médias », qui traite des innovations, de la société numérique et des révolutions du monde arabe.
Emmanuel Adjovi

Emmanuel Adjovi

Responsable Programme "Société de l'information" à l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), en charge de la gouvernance de l'Internet, de la cybersécurité, de l’e-gouvernement et de l'économie numérique.

Calendrier

SEPTEMBRE 11

Inscriptions ouvertes

Participez au Prix Numérique et Transparence!

OCTOBRE 29

Clôture des Inscriptions

A minuit heure de Paris, vous ne pourrez plus participer à ce prix. N'hésitez pas à le faire au plus vite!

NOVEMBRE 27

Etude et pré-sélection des dossiers

Après présélection, le jury examine les dossiers et délibère afin de nominer les lauréats.

DÉCEMBRE 8

Remise des Prix

Ne ratez pas la remise des prix à Paris. 


Eligibilité et Règlement

Règlement

Le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères (MEAE) organise, aux côtés de ses partenaires Transparency International, l’Agence française de coopération medias et Liberté Living-lab, un Prix destiné à mettre en lumière les initiatives numériques existantes de prévention et de lutte contre la corruption. 

Les technologies du numérique constituent autant de nouveaux moyens encore sous-exploités de prévenir et d’enrayer les phénomènes de corruption: réseaux sociaux, applications numérique, données ouvertes et e-gouvernance. Le renforcement de la redevabilité des institutions au moyen d’outils numériques s’inscrit dans le cadre international de l’agenda 2030, à travers les cibles 16.5 et 16.6 des Objectifs de Développement Durable. > Télécharger le réglement

Eligibilité

Afin d'être eligible, il faut:


Système de notation et Remise des Prix

Système de notation

Remise des Prix

Les lauréats recevront leur prix le 8 Décembre 2017 lors de la Cérémonie de Remise du Prix Numérique et Transparence à Paris. Au cours de cette cérémonie, les trois projets jugés les plus innovants par le jury seront récompensés par un prix de 10 000 euros pour chaque catégorie. En complément, l’incubateur français de civic tech, le Liberté Living-Lab, proposera à un ou plusieurs des projets candidats une résidence gratuite de 3 mois dans ses locaux à Paris.


Les Partenaires

Ministry of French Foreign Affairs

La France est très engagée dans l’appui à la gouvernance à travers l’outil numérique. Co-présidente du Partenariat pour un Gouvernement Ouvert, elle a fait de la transparence, l’intégrité et la lutte contre la corruption l’une de ses trois priorités. Dans ses actions, la France défend une définition large de la liberté d’expression et des Droits de l’Homme s’exerçant sur tous les supports. Le ministère des Affaires étrangères et du Développement international élabore et met en œuvre la politique extérieure de la France. Pour mener à bien ses missions, il s’appuie sur son vaste réseau constitué de 163 ambassades, près de 15 000 agents dans le monde et plusieurs opérateurs.

Transparency International

Transparency International est un mouvement mondial animé par une vision commune: un monde dans lequel les États, les entreprises, la société civile et les individus dans leur quotidien sont exempts de corruption. Grâce à plus de 100 sections à travers le monde et un secrétariat international à Berlin, nous menons la lutte contre la corruption, afin de faire de cette vision une réalité. 

CFI, l'agence française de coopération médias

CFI met en oeuvre la politique française d'aide au développement en faveur des médias du Sud pour le compte du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères. Elle accompagne les acteurs publics ou privés du secteur des médias afin de renforcer les processus de modernisation et de démocratisation que la France souhaite soutenir.

Liberte Living-lab

Engagé pour une innovation technologique civique et sociale, le Liberté Living-lab encourage l'émergence et le développement d'initiatives sur des enjeux de société. Il regroupe des acteurs visionnaires, à l’avant-garde du changement, qui sont un facteur clé pour la transformation des organisations publiques et privées. L’ambition du collectif LLL : innover et inclure.


Participer

Veuillez construire votre candidature sur la base des critères d'éligibilité et de notation, merci d'aborder tous les critères dans votre document PDF.

Tous les champs sont obligatoires.

Présentation du projet

0/300
Télécharger un PDF

Contact principal

Merci d'insérer le mot que vous voyez sur l'image:

Follow us on Social Media

Would you like to know more?

Sign up to stay informed about corruption news and our work around the world