Prix du meilleur outil numérique renforçant la gouvernance dans les pays en développement

Issued by Transparency International Secretariat



Le Ministère français de l’Europe et des Affaires Etrangères, Transparency International, l’agence française de coopération médias CFI, et le Liberté Living-Lab sont heureux d’annoncer le lancement du Prix Numérique et Transparence.

Ce Prix récompensera les meilleurs outils numériques destinés à enrayer tout phénomène de corruption et développés par la société civile (individus et organisations). Il permettra de renforcer et de promouvoir les initiatives existantes d’appui à la gouvernance démocratique dans les pays francophones en développement, suivant trois catégories : ouverture des données pour la transparence de l’action publique ; contrôle citoyen pour la bonne gouvernance ; et outil de prévention et de lutte contre la corruption.

En complément, l’incubateur français de civic tech, le Liberté Living-Lab, proposera à un ou plusieurs des projets candidats une résidence gratuite de 3 mois dans ses locaux à Paris.

La désignation des lauréats sera assurée par un jury composé d’experts issus du secteur numérique et du mouvement anti-corruption. Toutes les candidatures en provenance de pays en développement, utilisant des outils numériques innovants, permettant d’enrayer les phénomènes de corruption seront examinées.

Les candidatures, ouvertes à tout public, peuvent être soumises ici jusqu’au 20 Octobre 2017.

Le réseau des ambassades françaises relaiera l’information dans leur pays de résidence.

Les Prix seront remis le 8 décembre 2017 lors d’une cérémonie officielle qui se tiendra à Paris.

Pour plus d’information sur ce Prix, le processus de sélection et les descriptions des catégories, veuillez vous rendre sur https://www.transparency.org/prix-numerique-et-transparence.


For any press enquiries please contact

Natalie Baharav
T: +49 30 34 38 20 666
E: .(JavaScript must be enabled to view this email address)

Latest

Support Transparency International

Is Hungary’s assault on the rule of law fuelling corruption?

In June 2018, Hungary’s parliament passed a series of laws that criminalise any individual or group that offers help to an illegal immigrant. The laws continued worrying trends in the public arena that began with the rise to power of the Fidesz party in 2010. What are these trends, and what do they mean for the fight against corruption and the rule of law in Hungary?

Will the G20 deliver on anti-corruption in 2018?

This week, activists from civil society organisations all over the world gathered in Buenos Aires, Argentina for the sixth annual Civil 20 (C20) summit.

Returning Nigerians’ stolen millions

The stakes are high in the planned distribution of $322 million in stolen Nigerian public money.

Three priorities at the Open Government Partnership summit

Transparency International has been at the Open Government Partnership's global summit in Tbilisi, Georgia, pushing for action in three key areas.

Civil society’s crucial role in sustainable development

Key players in the development community are meeting in New York for the main United Nations conference on sustainable development, the High-Level Political Forum (HLPF). Transparency International is there to highlight how corruption obstructs development and report on how effectively countries are tackling this issue.

Comment gagner la lutte contre la corruption en Afrique

Aujourd’hui est la Journée africaine de lutte contre la corruption – une occasion opportunité pour reconnaitre le progrès dans la lutte contre la corruption en Afrique et le travail significatif qui reste encore à accomplir.

How to win the fight against corruption in Africa

African Anti-Corruption Day is an important opportunity to recognise both the progress made in the fight against corruption in Africa and the significant work still left to do.

Social Media

Follow us on Social Media