Mise en examen de Teodorin Obiang Nguema dans l’affaire des biens mal acquis

Issued by Transparency International France



Translations: EN


Monsieur Teodorin Obiang Nguema, Vice-Président de Guinée Équatoriale, a été mis en examen mercredi 19 mars 2014 par les juges d’instruction du Tribunal de Grande Instance de Paris pour blanchiment dans l’affaire des Biens Mal Acquis.

Il s’agit d’une étape essentielle puisqu’elle permet aujourd’hui l’ouverture d’un procès devant les juridictions parisiennes et ce, alors même que l’instruction concernant les faits reprochés à Monsieur Teodorin Obiang Nguema est maintenant quasiment achevée.

Sherpa et Transparency International France soulignent que cette mise en examen, intervenue par visio-conférence, avait donné à Monsieur Teodorin Obiang Nguema l’occasion de s’expliquer sur des faits très précis qui lui sont reprochés, ce qu’il a refusé de faire.

Le caractère contradictoire de la procédure, garantissant notamment l’audition de chaque partie, en sort renforcé et le procès en sera d’autant plus légitime. Mais en méprisant les juges et en alléguant d’une immunité de complaisance écartée par la Cour d’Appel de Paris et la Cour de Cassation, le mis en examen a obtenu ce qu’il cherchait : recouvrer sa liberté d’aller et venir.

Sherpa et Transparency International France rappellent que cette mise en examen intervient après une série de décisions rendues par la Chambre d’instruction de la Cour d’appel de Paris et la Cour de Cassation. Ces dernières ont rejeté l’ensemble des recours, d’évidence absolument dilatoires, formés par Teodorin Obiang Nguema aux fins notamment d’obtenir la nullité du mandat d’arrêt initialement délivré.

Nos associations sont confiantes dans le fait que les juridictions parisiennes ne manqueront pas de rejeter les recours rapidement annoncés par la défense de Teodorin Obiang Nguema, en parfaite cohérence avec sa stratégie de défense depuis l’origine.

Monsieur Teodorin Obiang Nguema continue à mépriser les juges français et à multiplier les plaintes en diffamation. Son opération de victimisation ne résistera pas longtemps lors du procès à la lourdeur des charges.


For any press enquiries please contact

Me William Bourdon, Avocat de Transparency International France et Président de Sherpa, 01 42 60 32 60
Sophia Lakhdar, Directrice de Sherpa, 01 42 21 33 25, .(JavaScript must be enabled to view this email address)
Julien Névo, Transparency International France, 01 84 16 95 65

Latest

Support Transparency International

Your ideas welcome: help us set higher standards in state-owned companies

We need your help to draw up principles for fighting corruption in state-owned enterprises. Please share your ideas!

Brazil: Open data just made investigating corruption easier

All of the official documentation of from Brazil’s biggest corruption scandal – Operation Car Wash or Lava Jato – is now available to search easily online.

Unexplained Wealth Orders: How to catch the corrupt and corrupt money in the UK

UK parliament passed an important provision that introduces a powerful new weapon into the anti-corruption arsenal: Unexplained Wealth Orders.

Land rights in Georgia: the stench of corruption

This is the story of how Transparency International’s Advocacy and Legal Advice Centre in Georgia helped a group of villagers win a legal battle against local authorities who had stolen their land.

How corruption affects climate change

Corruption and climate change are closely intertwined.

The secret is out: US$2.7 billion of São Paulo property linked to offshore companies

Our investigation into the real estate market in São Paulo shows how easy it is to hide more than US$2.7 billion worth of property behind shell companies.

Clean contracting at work: an example from Vilnius

The Neris Riverside development is part of a wider initiative to promote clean contracting across Europe – all told, we're monitoring 17 major public contracts worth nearly €1 billion.

Social Media

Follow us on Social Media

Would you like to know more?

Sign up to stay informed about corruption news and our work around the world