LuxLeaks : Les lanceurs d’alerte ont fait ce qui s’imposait et n’auraient pas dû être condamnés

Issued by Transparency International Secretariat



Transparency International, le mouvement mondial de lutte contre la corruption, s’élève contre le verdict de culpabilité et la condamnation d’Antoine Deltour et de Raphaël Halet, les deux lanceurs d’alerte qui ont mis en lumière les rescrits fiscaux secrets passés entre les autorités luxembourgeoises et des sociétés multinationales, connus sous le nom de « LuxLeaks ».

Ce procès en appel faisait suite au verdict rendu le 29 juin 2016 aux termes duquel Antoine Deltour avait été condamné à une peine d’un an de prison avec sursis et 1 500 euros d’amende et Raphaël Halet à 9 mois de prison avec sursis et 1 000 euros d’amende. Les deux lanceurs d’alerte ainsi que le ministère public luxembourgeois avait fait appel de ces condamnations.

La Cour d’appel a confirmé l’acquittement du journaliste Édouard Perrin, qui avait été le premier à évoquer l’affaire LuxLeaks. Cependant, il n’aurait jamais dû faire l’objet de poursuites.

Les révélations sur Luxleaks ont attiré l’attention du public sur la question de l’évitement fiscal pratiqué par les grandes sociétés et ont ouvert la voie à des initiatives du gouvernement luxembourgeois, de la Commission européenne, de l’OCDE et du G20 en faveur d’une plus grande transparence fiscale.

« En divulguant ces accords de complaisance portant sur des millions de dollars – des revenus fiscaux qui auraient dû être utilisés au profit des citoyens de européens – Antoine Deltour et Raphaël Halet ont fait preuve d’un courage remarquable. Ils ont agi dans l’intérêt public et, sans de tels lanceurs d’alerte, nous ne verrions pas se mettre en place des initiatives réelles visant à s’attaquer à l’évitement fiscal », a déclaré Marie Terracol, coordinatrice alerte éthique chez Transparency International.

Les lanceurs d’alerte jouent un rôle essentiel pour la détection et la prévention des actes répréhensibles. Pourtant, en Europe, les lanceurs d’alerte tels qu’Antoine Deltour et Raphaël Halet font souvent l’objet de représailles en raison de carences dans la législation sur la protection des lanceurs d’alerte. Transparency International lance un appel en faveur d’une législation européenne sur la protection des lanceurs d’alerte.

« Le verdict d’aujourd’hui est extrêmement décevant et met en évidence la nécessité d’une législation sur la protection des lanceurs d’alerte à l’échelle de l’Union européenne, conforme aux standards internationaux. Il appartient à l’Union européenne de placer la barre plus haut et de montrer qu’elle prend au sérieux la protection de ceux qui agissent dans l’intérêt public », a déclaré Marie Terracol.

Antoine Deltour a aujourd’hui été reconnu coupable et condamné à 6 mois de prison avec sursis et 1500 euros d’amende. Raphaël Halet a lui été condamné à 1000 euros d’amende.

Note aux éditeurs : Les interviews sont disponibles en anglais et en français.


For any press enquiries please contact

Contact avec les médias :

Berlin :
Julie Anne Miranda-Brobeck
Tél. : +49 30 34 38 20 666
Email : .(JavaScript must be enabled to view this email address)

Paris :
Nicole-Marie Meyer
Transparency International France
Tél. : +33 1 84 16 95 65
Email : .(JavaScript must be enabled to view this email address)

Latest

Support Transparency International

The theme for the 18th edition of the International Anti-Corruption Conference (IACC) is announced

Building on the priorities set out in the Panama Declaration, the 18th IACC in Denmark from 22 to 24 October 2018 will move the pledge of acting together now to concrete action.

A new home for our corruption research

Transparency International is excited to announce the launch of the Knowledge Hub, a dedicated online space for our research.

Pardon me? Presidential clemency and impunity for grand corruption

Recent events in Brazil and Peru have shone a spotlight on the issue of presidential pardons in cases of grand corruption. Read more to find out the best practices that legislators can use to ensure that pardons are not abused for political purposes.

Stopping Dirty Money: the Global Effective-O-Meter

As of December 2017, global effectiveness at stopping money laundering stands at 32% effectiveness.

Corruption in the USA: The difference a year makes

A new survey by Transparency International shows that the US government has a long way to go to win back citizens’ trust.

Anti-Corruption Day 2017: Empowering citizens’ fight against corruption

The 9 December, is Anti-corruption Day. A key part of Transparency International’s work is to help people hold their governments to account. Have a look at what we've been doing around the world!

Digital Award for Transparency: Honouring digital initiatives to fight corruption

The Digital Award for Transparency awards individuals and civil society organisations who have developed digital technology tools used to fight corruption. The award aims at strengthening and promoting existing initiatives that promote good governance through three categories: Open Data, Citizen Engagement and Anti-Corruption Tools.

Social Media

Follow us on Social Media

Would you like to know more?

Sign up to stay informed about corruption news and our work around the world