Indice de perception de la corruption : la corruption dans le monde en 2013

Issued by Transparency International Secretariat



L’Indice de perception de la corruption 2013 de  Transparency International rappelle que les abus de pouvoir, les transactions secrètes et les commissions occultes continuent à faire des ravages partout dans le  monde.

Plus des deux tiers des 177 pays étudiés dans le cadre de l’indice 2013 obtiennent une note inférieure à 50, sur une échelle allant de 0 (pays perçu comme étant extrêmement corrompu) à 100 (pays perçu comme étant très peu corrompu).

« L’Indice de perception de la corruption 2013 démontre que tous les pays sont encore confrontés aux risques de corruption à tous les niveaux de l’administration, qu’il s’agisse de l’octroi  de permis à l’échelle locale à l’application des lois et des règlements », a déclaré Huguette Labelle, présidente de Transparency International.

Indice de perception de la corruption 2013 : les résultats

Le Danemark et la Nouvelle-Zélande partagent la tête du classement de l’Indice de perception de la corruption 2013, avec une note de 91. L’Afghanistan, la Corée du Nord et la Somalie ferment la marche avec une note de 8 points seulement.

« Les pays obtenant les meilleurs résultats montrent que la transparence pousse les pouvoirs publics à rendre davantage de compte aux citoyens, permettant ainsi de mettre un frein à la corruption, a poursuivi Madame Labelle. Ces pays n’en demeurent pas moins confrontés à des problèmes comme les pratiques de captation par l’État, le financement occulte de campagnes électorales et le manque de contrôle des contrats publics d’envergure, autant d’éléments qui constituent des risques importants de corruption ».

L’Indice de perception de la corruption s’appuie sur l’opinion d’experts concernant la corruption dans le secteur public. L’accès aux documents administratifs et l’encadrement du comportement des élus sont des éléments déterminants pour l’obtention d’un bon score. A l’inverse, l’incapacité de l’administration à rendre des comptes aux citoyens et l’inefficacité des institutions publiques sont perçues comme des facteurs négatifs.

La corruption dans le secteur public entrave le succès des initiatives mondiales

Pour Transparency International, la corruption dans le secteur public demeure un des problèmes majeurs dans le monde, en particulier au sein des partis politiques, des services de police et de l’appareil judiciaire. L’impératif de transparence doit présider à l’action publique et à la prise de décision. Un impératif d’autant plus fondamental que les observateurs s’accordent à dire qu’il est toujours difficile d’enquêter sur les cas de corruption et d’engager des poursuites à l’encontre des responsables.

Transparency International met en garde la communauté internationale sur le danger que représente la corruption face aux efforts entrepris pour apporter des solutions au changement climatique, à la crise économique et aux situations d’extrême pauvreté. Il est primordial que les organismes internationaux comme le G20 répriment plus sévèrement le blanchiment d’argent, qu’ils invitent les entreprises à se montrer plus transparentes et qu’ils œuvrent au recouvrement des avoirs volés.

« L’heure est venue de mettre un terme à l’impunité dont jouissent certains responsables corrompus. Les failles juridiques et le manque de volonté politique ouvrent la voie à la corruption à l’échelle nationale comme à l’échelle transnationale. Nous devons intensifier nos efforts pour ne pas laisser la corruption impunie », a ajouté Huguette Labelle.

Pour des informations quotidiennes sur la corruption dans le monde, suivez nous sur Twitter : www.twitter.com/anticorruption ou sur Facebook : www.facebook.com/transparencyinternational

Pour plus de détails sur l’Indice de perception de la corruption 2013, consultez #stopthecorrupt sur Twitter.


For any press enquiries please contact

Chris Sanders
Tél: +49 30 34 38 20 666
.(JavaScript must be enabled to view this email address)

Latest

Support Transparency International

#18IACC: Call for workshop proposals now open!

The 18th edition of the International Anti-Corruption Conference to take place in Copenhagen from 22-24 October 2018 is thrilled to announce that the call for workshop proposals is now open. Help us shape the #18IACC agenda! Anyone interested in the fight against corruption is welcome to submit a proposal.

Apply Now for Transparency International School on Integrity!

Apply today for the Transparency School 2018 and spend an insightful week with anti-corruption enthusiasts from all over the world!

Blog: Making Summits Meaningful: A How to Guide for Heads of Government

Heads of Government spend a lot of time in glitzy international summits. World leaders shouldn't fly around the world just for a photo op or to announce new commitments they have no intention of keeping. Here's is a how-to guide for Heads of Government to make summits meaningful.

Urging leaders to act against corruption in the Americas

The hot topic at this week's Summit of the Americas is how governments can combat corruption at the highest levels across North and South America.

The impact of land corruption on women: insights from Africa

As part of International Women’s Day, Transparency International is launching the Women, Land and Corruption resource book. This is a collection of unique articles and research findings that describe and analyse the prevalence of land corruption in Africa – and its disproportionate effect on women – presented together with innovative responses from organisations across the continent.

Passport dealers of Europe: navigating the Golden Visa market

Coast or mountains? Real estate or business investment? Want your money back in five years? If you're rich, there are an array of options for European ‘Golden Visas’ at your fingertips, each granting EU residence or citizenship rights.

How the G20 can make state-owned enterprises champions of integrity

For the first time in its presidency of the G20, Argentina is hosting country representatives from across the globe to address the best ways of curtailing corruption and promoting integrity in state-owned enterprises (SOEs).

Europe and Central Asia: More civil engagement needed (Part II)

As follow-up to the regional analysis of Eastern Europe and Central Asia, additional examples from Albania, Kosovo and Georgia highlight the need for more progress in anti-corruption efforts in these countries and across the region.

Lutte contre la corruption en Afrique: Du bon et du moins bon

La publication de la dernière édition de l’Indice de perception de la corruption (IPC) offre un bon point de repère pour situer les efforts de lutte contre la corruption que l’Union africaine (UA) poursuivra tout au long de 2018

No hay cambios en las percepciones pese a los avances en América

En los últimos años, América Latina y el Caribe lograron adelantos significativos en la lucha contra la corrupción. En muchos países de la región existen ahora leyes y mecanismos para contrarrestar este fenómeno, las investigaciones legales están avanzando y los movimientos ciudadanos anticorrupción han incrementado. Sin embargo, de acuerdo con el Índice de Percepción de la Corrupción (IPC) 2017, la región continúa con bajos puntajes.

Social Media

Follow us on Social Media

Would you like to know more?

Sign up to stay informed about corruption news and our work around the world