Gabon: Transparency International inquiété par la détention de militants d’ONG

Issued by Transparency International Secretariat



Transparency International, l’organisation anti-corruption, appelle le gouvernement du Gabon à respecter le droit de la société civile à manifester pacifiquement alors que 40 personnes ont été interpellées et placées en détention la semaine dernière. Grégory Ngbwa Mintsa, lauréat du prix de l’Intégrité 2010 décerné chaque année par Transparency International, faisait partie des personnes arrêtées.
Les militants de la société civile ont été placés en détention le 8 juin, puis relâchés, pour avoir organisé un contre-forum au New York Forum Africa, un évènement régional sponsorisé par le gouvernement et faisant la promotion du Gabon. Les militants tenaient à souligner les défis rencontrés chaque jour par les simples citoyens au Gabon. Dans tout pays, la liberté d’expression et l’existence d’une société civile dynamique sont des conditions essentielles pour garantir que le gouvernement rende des comptes à sa population.
Mintsa est un militant de la société civile reconnu. En 2010, il a reçu le Prix de l’Intégrité pour son rôle dans l’action en justice conduite par les associations Transparence International France et SHERPA visant à faire la lumière sur les conditions dans lesquelles des chefs d’Etat africains, dont l’ancien président du Gabon Omar Bongo, ont pu accumuler en France un patrimoine immobilier et mobilier considérable en France. En dépit des menaces et de 10 jours d’emprisonnement, Mintsa a toujours refusé de renoncer à son action.

###
 

Transparency International est la principale organisation de la société civile qui se consacre à la lutte contre la corruption


For any press enquiries please contact

Natalie Baharav
T: + 49 30 343820 666
E: .(JavaScript must be enabled to view this email address)

Latest

Support Transparency International

Support Us

Legally sanctioned lying: A moment of truth for the Czech Republic?

A court in Prague struck a blow to civil society in the Czech Republic on Friday, ruling in favour of Prime Minister Andrej Babiš in a libel suit brought by TI Czech Republic.

Next week governments can take a step to close down secrecy jurisdictions. Will they?

National financial regulators attending the Financial Action Task Force (FATF) plenary in Paris 16 – 21 February have the opportunity to significantly reduce money laundering, corruption and terror financing. They must not squander the opportunity.

Why don’t the victims of bribery share in the record-breaking Airbus settlement?

Last Friday, French, UK and US authorities announced that Airbus would pay record penalties for foreign bribery. Notably absent in the agreements are any plans to share the penalty payment with the countries where the company was paying bribes.

Nadie es perfecto

Los países con las puntuaciones más altas en el IPC, como Dinamarca, Suiza e Islandia, no son inmunes a la corrupción. Si bien el IPC muestra que los sectores públicos en estos países están entre los menos corruptos del mundo, la corrupción existe, especialmente en casos de lavado de dinero y otras formas de corrupción en el sector privado.

مشكلة في الأعلى

Переполох на верху

Страны с самым высоким рейтингом по ИВК, такие как Дания, Швейцария и Исландия, не защищены от коррупции. Хотя ИВК показывает, что государственный сектор в этих странах является одним из самых чистых в мире, коррупция все еще существует, особенно в случаях отмывания денег и другой коррупции в частном секторе.

Problèmes au sommet

Les pays les mieux classés sur l’IPC comme le Danemark, la Suisse et l’Islande ne sont pas à l’abri de la corruption. Bien que l’IPC montre que les secteurs publics de ces pays sont parmi les moins corrompus au monde, la corruption existe toujours, en particulier dans les cas de blanchiment d’argent et d’autres formes de corruption du secteur privé.

Social Media

Follow us on Social Media