SYRIE : SHERPA et TI France annoncent le dépôt d’une plainte visant à identifier les avoirs qui pourraient être détenus en France par Bachar El-Assad et son entourage

Issued by Transparency International France



Les deux associations appellent par ailleurs les autorités françaises à une plus grande visibilité sur la manière dont la France s’acquitte de ses obligations internationales concernant le gel des avoirs des anciens dirigeants tunisien et égyptien ainsi que ceux de Mouammar Kadhafi.

SHERPA et Transparence International France vont déposer plainte auprès du Procureur de la République de Paris à l’encontre de Monsieur Bachar El-Assad et des membres de son entourage. L’objectif est d’obtenir l’ouverture d’une enquête qui permettrait d’identifier les avoirs qu’ils pourraient posséder en France, soit en leur nom propre soit par l’intermédiaire de prête-noms (1) et, le cas échéant, d’ordonner leur gel afin d’éviter qu’ils ne soient délocalisés vers des juridictions non coopératives (2) - issue qui compromettrait leur restitution au profit du peuple syrien.

La restitution aux populations des pays d’origine des avoirs détournés par les dirigeants corrompus, principe fondamental de la Convention des Nations Unies contre la corruption, est une priorité pour laquelle SHERPA et TI France se sont déjà activement engagés à travers plusieurs plaintes déposées début 2011 à l’encontre des familles Ben Ali-Trabelsi et Kadhafi. Ces plaintes ont conduit à l’ouverture d’informations judiciaires pour blanchiment en bande organisée le 14 juin dernier, visant les familles Ben Ali et Moubarak. Une enquête préliminaire visant le clan Kadhafi a par ailleurs été ouverte en février dernier.

La France doit être plus transparente sur les mesures de gel déjà adoptées (Tunisie, Egypte, Libye)

Parallèlement à ces initiatives judiciaires, des mesures de gel visant les avoirs des proches des trois dirigeants ont été adoptées par le ministère des Finances, conformément aux décisions prises au niveau des 27 gouvernements de l’Union Européenne ou encore dans le cadre du Conseil de sécurité des Nations Unies.

SHERPA et TI France appellent le gouvernement à communiquer des informations sur la manière dont la France s’acquitte de ses obligations internationales et applique ces mesures confiscatoires. La France a en effet une responsabilité et un devoir d’information à l’égard des citoyens français, mais aussi vis-à-vis des populations des pays visés. En rendant publiques les informations dont elle dispose, la France faciliterait les actions de restitution engagées au bénéfice des institutions et des mouvements démocratiques du Printemps arabe.

(1) L’Union Européenne a annoncé, en mai dernier, le gel des avoirs du président Bachar El-Assad et de ceux d'une vingtaine d'autres responsables syriens en raison de la violente répression du mouvement de contestation qui se développe en Syrie. Cependant, cette mesure ne vise que les avoirs détenus en leur nom propre et non ceux qu’ils pourraient détenir par l’intermédiaire de personnes physiques ou de sociétés-écrans.

(2) Selon le journal Les Echos, au moins 250 millions de dollars d'actifs financiers auraient déjà été transférés à l’étranger, notamment en Asie du Sud-Est et vers des paradis fiscaux. « Les dirigeants syriens exfiltrent leur fortune », Les échos, 16 juin 2011


For any press enquiries please contact

Myriam Savy
T: +33 (0)1 47 58 82 08
Daniel Lebègue
T: +33 (0)6 07 42 01 83
Julien Coll
T: +33 (0)6 72 07 28 65
Transparence International France

Maître Bourdon

T: +33 (0)6 08 45 55 46
Maud Perdriel-Vaissière
T: +33 (0)6 83 87 97 34
Association SHERPA

Latest

Support Transparency International

Apply Now for Transparency International School on Integrity!

Apply today for the Transparency School 2018 and spend an insightful week with anti-corruption enthusiasts from all over the world!

Blog: Making Summits Meaningful: A How to Guide for Heads of Government

Heads of Government spend a lot of time in glitzy international summits. World leaders shouldn't fly around the world just for a photo op or to announce new commitments they have no intention of keeping. Here's is a how-to guide for Heads of Government to make summits meaningful.

While the G20 drags its feet, the corrupt continue to benefit from anonymous company ownership

The corrupt don’t like paper trails, they like secrecy. What better way to hide corrupt activity than with a secret company or trust as a front? You can anonymously open bank accounts, make transfers and launder dirty money. If the company is not registered in your name, it can't always be traced back to you.

Urging leaders to act against corruption in the Americas

The hot topic at the 2018 Summit of the Americas is how governments can combat corruption at the highest levels across North and South America.

The impact of land corruption on women: insights from Africa

As part of International Women’s Day, Transparency International is launching the Women, Land and Corruption resource book. This is a collection of unique articles and research findings that describe and analyse the prevalence of land corruption in Africa – and its disproportionate effect on women – presented together with innovative responses from organisations across the continent.

Passport dealers of Europe: navigating the Golden Visa market

Coast or mountains? Real estate or business investment? Want your money back in five years? If you're rich, there are an array of options for European ‘Golden Visas’ at your fingertips, each granting EU residence or citizenship rights.

How the G20 can make state-owned enterprises champions of integrity

For the first time in its presidency of the G20, Argentina is hosting country representatives from across the globe to address the best ways of curtailing corruption and promoting integrity in state-owned enterprises (SOEs).

Europe and Central Asia: More civil engagement needed (Part II)

As follow-up to the regional analysis of Eastern Europe and Central Asia, additional examples from Albania, Kosovo and Georgia highlight the need for more progress in anti-corruption efforts in these countries and across the region.

Lutte contre la corruption en Afrique: Du bon et du moins bon

La publication de la dernière édition de l’Indice de perception de la corruption (IPC) offre un bon point de repère pour situer les efforts de lutte contre la corruption que l’Union africaine (UA) poursuivra tout au long de 2018

Social Media

Follow us on Social Media

Would you like to know more?

Sign up to stay informed about corruption news and our work around the world