Biens mal acquis de la famille Ben Ali : SHERPA et TI France deposent une plainte avec constitution de partie civile

Issued by Transparency International France



SHERPA et Transparence International France ont déposé ce jour une plainte avec constitution de partie civile à l’encontre de l'ancien président tunisien Ben Ali et de son entourage.

Plus de trois mois s’étant écoulés depuis le dépôt par nos associations d’une plainte simple devant le procureur de la République de Paris et l’ouverture consécutive d’une enquête préliminaire, nous sommes légalement autorisés à solliciter l’ouverture d’une information judiciaire1. Cette démarche nous paraît plus que nécessaire compte tenu des faibles avancées de l’enquête de police d’une part et des pouvoirs qui sont ceux du juge d’instruction dans la conduite des enquêtes d’autre part2.

Par ailleurs, en tant que partie civile, les deux associations auront accès au dossier et pourront faire toute demande d'actes utiles au traitement de l’affaire.

Avec cette nouvelle plainte, les deux associations visent l’ouverture rapide d’une information judiciaire et la désignation d’un juge d’instruction. Cette information devrait permettre d’établir le caractère licite ou non des avoirs recensés sur le sol français et d’engager le plus rapidement possible la restitution au peuple tunisien, en conformité avec les dispositions du chapitre V de la Convention des Nations Unies de lutte contre la corruption, des avoirs illégalement constitués.

SHERPA est une organisation de développement qui a pour objet de protéger et de défendre les populations victims de crimes économiques. SHERPA rassemble des juristes et des avocats convaincus que le droit est un outil précieux pour agir en faveur du développement.

Transparence International France est la section française de Transparency International (TI), la principale organisation de la société civile qui se consacre à la transparence et à l’intégrité de la vie publique et économique. A travers l’action de plus d’une centaine de sections affiliées réparties dans le monde entier, ainsi que de son secretariat international basé à Berlin, en Allemagne, TI sensibilise l’opinion aux ravages de la corruption et travaille de concert avec les décideurs publics, le secteur privé et la société civile dans le but de la combattre.

1. Article 85 du Code de procédure pénale.
2. Le cadre de l’instruction est de loin plus adapté pour enquêter sur des faits complexes et présentant un caractère international.


For any press enquiries please contact

Myriam Savy, Daniel Lebègue
TI France
T: +33 (0)1 47 58 82 08
M: +33 (0)6 07 42 01 83

Maître Bourdon
Association SHERPA
M: +33 (0)6 08 45 55 46
Maud Perdriel-Vaissière
M: +33 (0)6 83 87 97 34

Latest

Support Transparency International

Risky business: Europe’s golden visa programmes

Are EU Member States accepting too much risk in their investor migration schemes?

Future Against Corruption Award 2018

TI is calling on young people across the globe to join the anti-corruption movement. People between the age of 18 and 35 are invited to submit a short video clip presenting their idea on new ways to fight corruption. Three finalists will be invited to Berlin during the International Anti-Corruption Day festivities to be awarded with the Future Against Corruption Award. Apply today!

The Azerbaijani Laundromat one year on: has justice been served?

In September last year, a massive leak of bank records from 2012 to 2014 showed that the ruling elite of Azerbaijan ran a $3 billion slush fund and an international money laundering scheme. One year on, has enough been done to hold those involved to account?

Right to information: knowledge is power

The right to information is vital for preventing corruption. When citizens can access key facts and data from governments, it is more difficult to hide abuses of power and other illegal activities - governments can be held accountable.

Paradise lost among Maldives dodgy land deals

Should tourists run for cover as a storm of corruption allegations sweeps across the Maldives?

Foreign bribery rages unchecked in over half of global trade

There are many losers and few winners when companies bribe foreign public officials to win lucrative overseas contracts. In prioritising profits over principles, governments in most major exporting countries fail to prosecute companies flouting laws criminalising foreign bribery.

Ensuring that climate funds reach those in need

As climate change creates huge ecological and economic damage, more and more money is being given to at-risk countries to help them prevent it and adapt to its effects. But poorly governed climate finance can be diverted into private bank accounts and vanity projects, often leading to damaging effects.

Social Media

Follow us on Social Media