Transparency International et l’EITI protestent contre l’arrestation du militant congolais Christian Mounzéo

Issued by Transparency International Secretariat



Des leaders de l’organisation de lutte contre la corruption Transparency International (TI) de plus de 65 pays, ont condamné aujourd’hui l’arrestation de Christian Mounzéo par les autorités congolaises. M. Mounzéo, militant congolais anti-corruption, est l’un des membres du Conseil International d’Administration de l’Initiative de Transparence des Industries d’Extraction (EITI).

L’EITI est une coalition internationale de gouvernement, d’industrie et d’organisation de société civile qui promeut la transparence des revenus de l’extraction des ressources naturelles.

Les membres de Transparency International ont approuvé une résolution aujourd’hui lors de leur assemblée annuelle dans la ville de Guatemala, exprimant ainsi haut et fort leur préoccupation à propos de l’arrestation. La résolution a été proposée par Peter Eigen, Président du Conseil Consultatif et fondateur de TI, ainsi que Président du Conseil de l’EITI.

« C’est une atteinte aux droits de l’homme et une distorsion de la justice », a affirmé M. Eigen. « La communauté internationale doit agir rapidement, résolument et à l’unisson pour assurer la libération de Christian Mounzéo. Il est un leader de la société civile, d’une remarquable intégrité, et a défendu l’idée d’un gouvernement plus responsable, d’un meilleur environnement dans l’investissement, et de plus de justice pour le peuple congolais. Ces questions sont peut-être impopulaires aux yeux du gouvernement congolais, mais elles sont cruciales pour l’avenir du pays ». À propos de la détention de M. Mounzéo à Brazzaville, M. Eigen a remarqué : « Il est très préoccupant qu’il ait été arrêté après avoir participé à la récente conférence de haut niveau de l’EITI à Oslo et à la Rencontre Annuelle du Club de Madrid ».

La présidente de TI, Mme Huguette Labelle a déclaré : «Notre mouvement soutient un effort consensuel international visant la protection de M. Mounzéo. Il est un militant de premier rang dans la lutte contre la corruption au Congo Brazzaville et il s’est déjà fait arrêté une fois cette année avec son collègue Brice Mackosso, sans aucune justification. On a appris qu’il fut interdit à Mounzéo de voir son avocat et qu’il a été accusé d’avoir diffamé le président de la République du Congo bien qu’il n’existe aucune charge formelle. Les représentants de TI du monde entier sont outragés. »


For any press enquiries please contact

Jesse Garcia
T: +502 58412433

Gypsy Guillén Kaiser
T: +502 58361297

Latest

Support Transparency International

Three priorities at the Open Government Partnership summit

Transparency International has been at the Open Government Partnership's global summit in Tbilisi, Georgia, pushing for action in three key areas.

Civil society’s crucial role in sustainable development

Key players in the development community are meeting in New York for the main United Nations conference on sustainable development, the High-Level Political Forum (HLPF). Transparency International is there to highlight how corruption obstructs development and report on how effectively countries are tackling this issue.

Comment gagner la lutte contre la corruption en Afrique

Aujourd’hui est la Journée africaine de lutte contre la corruption – une occasion opportunité pour reconnaitre le progrès dans la lutte contre la corruption en Afrique et le travail significatif qui reste encore à accomplir.

How to win the fight against corruption in Africa

African Anti-Corruption Day is an important opportunity to recognise both the progress made in the fight against corruption in Africa and the significant work still left to do.

Increasing accountability and safeguarding billions in climate finance

In December 2015, governments from around the world came together to sign the Paris Agreement, agreeing to tackle climate change and keep global warming under two degrees centigrade. They committed to spend US$100 billion annually by 2020 to help developing countries reduce their greenhouse gas emissions and protect themselves against the potentially devastating effects of climate change.

After Gürtel, what next for Spain’s struggle with political corruption?

At the start of June, the Spanish parliament voted to oust Prime Minister Rajoy after his political party was embroiled in the biggest corruption scandal in Spain’s democratic history. At this critical juncture in Spain’s struggle with political corruption, Transparency International urges all parties to join forces against impunity and support anti-corruption efforts in public life.

Risk of impunity increases with outcome of Portuguese-Angolan corruption trial

A verdict last week by the Lisbon Court of Appeals in the trial of former Angolan vice president Manuel Vicente has disappointed hopes for a triumph of legal due process over politics and impunity. It also has worrying implications for the independence of Portugal’s judiciary.

Social Media

Follow us on Social Media