IPC 2019: Analyse mondiale

IPC 2019: Analyse mondiale

Translation of: CPI 2019: Global Highlights

L’Indice de Perception de la Corruption 2019 (IPC) révèle qu’un nombre impressionnant de pays ne montrent que peu ou pas de signes d’amélioration dans la lutte contre la corruption. Notre analyse suggère également que la réduction de l’influence de l’argent en politique et la promotion de processus de prise de décision inclusifs sont essentielles pour lutter contre la corruption.

L´Indice de Perception de la Corruption

L’IPC note 180 pays et territoires selon leurs niveaux perçus de corruption dans le secteur public, sur la base d’appréciations d’experts et de chefs d’entreprise. Cet indice utilise une échelle de zéro à 100, où zéro correspond à un pays extrêmement corrompu et 100 à un pays sans corruption. Plus des deux tiers des pays obtiennent un score inférieur à 50 sur l’IPC de cette année, avec une note moyenne de seulement. Comme pour les années précédentes, les données montrent qu’en dépit de certains progrès, la majorité des pays ne parviennent toujours pas à lutter efficacement contre la corruption dans le secteur public.

Résultats

Les pays qui ont les scores les plus élevés sont la NouvelleZélande et le Danemark, tous deux avec un score de 87, suivis de la Finlande (86), Singapour (85), la Suède (85) et la Suisse (85). Les pays qui ont les scores les plus faibles sont la Somalie, le Soudan du Sud et la Syrie avec des scores de 9, 12 et 13, respectivement. Ces pays sont suivis de près par le Yémen (15), le Venezuela (16), le Soudan (16), la Guinée équatoriale (16) et l’Afghanistan (16).

Au cours des huit dernières années, seuls 22 pays ont considérablement amélioré leur score sur l’IPC, dont la Grèce, le Guyane et l’Estonie. Au cours de la même période, 21 pays ont vu leur score baisser, dont le Canada, l’Australie et le Nicaragua. Dans les 137 pays restants, les niveaux de corruption montrent peu ou pas de changements.

Résultats par région

Cette année, la région Europe occidentale et UE est en tête du classement, avec un score moyen de 66/100 points, tandis que la région Afrique subsaharienne occupe la dernière place avec 32 points. Le score moyen des deux régions n’a pas changé depuis l’année dernière.

Intégrité politique

Cette année, notre recherche souligne la relation entre politique, argent et corruption. Il est essentiel de garder l'argent en dehors de la politique pour garantir que la prise de décision politique serve l'intérêt public et limite les possibilités de corruption.

Les pays qui obtiennent de bons résultats à l’IPC appliquent rigoureusement la législation relative au financement des campagnes électorales.

Les pays qui obtiennent de bons résultats à l’IPC disposent de plus larges processus de consultation concernant la prise de décisions politiques

Pays a surveiller

Avec un score de 77, le Canada a perdu quatre points depuis l’année dernière et, de manière plus significative, sept points depuis 2012. La faible application de la législation anti-corruption a été mise en évidence par la récente affaire impliquant SNC-Lavalin, une entreprise de construction canadienne, qui aurait versé 48 millions de dollars en pots-de-vin à des fonctionnaires libyens. En savoir plus

Après quatre décennies de dictature militaire, l'Angola (26) a bondi de sept points dans l'IPC de cette année. Bien que le pays ait récupéré 5 milliards de dollars en actifs volés, il reste encore beaucoup à faire pour renforcer l'intégrité et promouvoir la transparence dans la comptabilité des revenus pétroliers. En savoir plus.

Avec un score de 53, l'Arabie saoudite a progressé de quatre points depuis l'année dernière. Cependant, son score ne reflète pas son bilan lamentable en matière de droits de l'homme et les sévères restrictions à l'encontre des journalistes, des activistes politiques et d'autres citoyens.

Alors que l'Arabie saoudite prend cette année la présidence du G20​, le pays doit mettre fin à la répression des libertés civiles. En savoir plus.

Personne n´est parfait

Bien que les pays les mieux classés sur l'IPC, comme le Danemark et la Suisse, soient parmi les moins corrompus au monde, la corruption existe toujours, en particulier dans les cas de blanchiment d'argent et d'autres formes de corruption du secteur privé. En savoir plus.

Recommandations

Pour mettre fin à la corruption et rétablir la confiance dans la politique, il est impératif d’empêcher les occasions de corruption politique et de promouvoir l’intégrité des systèmes politiques. Transparency International recommande :
gérer les conflits d’intérêts

  • Contrôler le financement politique
  • Renforcer l’intégrité électorale
  • Réglementer les activités de lobbying 
  • Lutter contre les traitements préférentiels
  • Donner le pouvoir aux citoyens
  • Renforcer les freins et les contrepoids

L’intégralité de nos recommandations se trouve dans notre rapport.

Image: Shutterstock / Lucy Brown

For any press enquiries please contact press@transparency.org

Latest

Support Transparency International

Support Us

Next week governments can take a step to close down secrecy jurisdictions. Will they?

National financial regulators attending the Financial Action Task Force (FATF) plenary in Paris 16 – 21 February have the opportunity to significantly reduce money laundering, corruption and terror financing. They must not squander the opportunity.

Why don’t the victims of bribery share in the record-breaking Airbus settlement?

Last Friday, French, UK and US authorities announced that Airbus would pay record penalties for foreign bribery. Notably absent in the agreements are any plans to share the penalty payment with the countries where the company was paying bribes.

Nadie es perfecto

Los países con las puntuaciones más altas en el IPC, como Dinamarca, Suiza e Islandia, no son inmunes a la corrupción. Si bien el IPC muestra que los sectores públicos en estos países están entre los menos corruptos del mundo, la corrupción existe, especialmente en casos de lavado de dinero y otras formas de corrupción en el sector privado.

مشكلة في الأعلى

Переполох на верху

Страны с самым высоким рейтингом по ИВК, такие как Дания, Швейцария и Исландия, не защищены от коррупции. Хотя ИВК показывает, что государственный сектор в этих странах является одним из самых чистых в мире, коррупция все еще существует, особенно в случаях отмывания денег и другой коррупции в частном секторе.

Problèmes au sommet

Les pays les mieux classés sur l’IPC comme le Danemark, la Suisse et l’Islande ne sont pas à l’abri de la corruption. Bien que l’IPC montre que les secteurs publics de ces pays sont parmi les moins corrompus au monde, la corruption existe toujours, en particulier dans les cas de blanchiment d’argent et d’autres formes de corruption du secteur privé.

Индекс восприятия коррупции 2019

Индекс восприятия коррупции 2019 года выявил, что огромное число стран практически не показывает улучшения в борьбе с коррупцией. Наш анализ также показывает, что сокращение больших денег в политике и содействие инклюзивному принятию политических решений необходимы для сдерживания коррупции.

Social Media

Follow us on Social Media