Documentaire en ligne : Voix d’Afrique contre la corruption

Découvrez les récits de citoyens ordinaires qui se lancent dans la lutte contre la corruption, et ceux du personnel de nos Centres d’assistance juridique et d’action citoyenne qui leur apportent un soutien, en visionnant notre nouveau documentaire en ligne, Voix d’Afrique contre la corruption.

La corruption porte de nombreux noms et revêt des formes très variées. Selon l’endroit où vous vivez, elle peut s’appeler « tchoko », « gombo » ou « mouiller la barbe ». Qu’il s’agisse de payer un pot de vin pour obtenir des soins à l’hôpital ou de votre enseignant qui vend au plus offrant des notes de passage à un examen, la corruption affecte tout le monde. Dans les hautes sphères du pouvoir, elle conduit les gouvernements à verser des salaires à des travailleurs fictifs ou les dirigeants à s’enrichir illégalement à partir de fonds destinés à aider la population.

Comme notre nouveau documentaire en ligne « Voix d’Afrique contre la corruption » le montre, la corruption a aussi un visage humain. Rado, à Madagascar, a été facturé dix fois le prix habituel pour un certificat de résidence dont il avait besoin. Au Cameroun, les enfants de Laurent se sont vus refuser des bulletins scolaires à cause d’un directeur d’école qui exigeait le paiement de frais pour leur obtention. Aminou, au Niger, a été contraint de payer ses impôts à deux reprises du fait d’un racket organisé par des policiers corrompus.

Riposter

Découvrez comment Transparency International - Initiative Madagascar (TI-IM) a permis à Rado d’exposer la corruption au sein de l’administration locale et d’aboutir à une condamnation judiciaire. Voyez par vous-même comment Laurent a dénoncé haut et fort la situation avec le soutien de Transparency International Cameroun, aidant au passage tous les parents de son école. Rencontrez Aminou et l’Association Nigérienne de Lutte Contre la Corruption et découvrez comment ils ripostent et mettent un terme au racket de la police locale.  

Les populations du Cameroun, de Madagascar et du Niger sont souvent confrontées à la corruption et, par conséquent, la confiance dans les institutions et les pouvoirs publics y est très faible. Il n’est donc pas surprenant si, dans ces trois pays et dans d’autres à travers le continent, les Centres d’assistance juridique et d’action citoyenne (CAJAC) de Transparency International sont très populaires auprès des citoyens. Depuis 2010, ces derniers ont la possibilité de signaler toute corruption auprès de ces centres et de donner suite à leurs plaintes en recourant aux voies juridiques disponibles, avec l’aide des sections de Transparency International. Ensemble, l’Association Nigérienne de Lutte Contre la Corruption, Transparency International Cameroun et Transparency International Initiative Madagascar ont aidé des milliers de personnes qui leur avaient demandé un soutien.

De plus amples détails sur ces récits et bien d’autres encore sont disponibles ici.

For any press enquiries please contact press@transparency.org

Latest

Support Transparency International

Strengthening rule of law along the cocaine route

Transparency International has teamed up with the United Nations Office on Drugs and Crime (UNODC) and INTERPOL, to implement the CRIMJUST Project, funded by the European Union. The project aims to strengthen criminal investigation and criminal justice cooperation along the cocaine route in Latin America, the Caribbean and West Africa.

Political asylum for ex-presidents: an easy way to impunity?

This year we celebrate the 70th anniversary of the adoption of the Universal Declaration. Yet while we celebrate the universality of human rights, at times powerful individuals try to abuse the principles that underpin the international human rights framework. Two recent cases of two ex-presidents who have applied for political asylum to evade justice, and two countries who handled these requests in very different ways, highlight some of these abuses.

International Anti-Corruption Day 2018: The power of people’s pressure

Across the world, Transparency International chapters work hard to help the public become involved and engaged in the fight against corruption.

La Justicia española debe investigar el lavado de imagen de Azerbaiyán en Europa

Tres políticos españoles —Pedro Agramunt, Agustín Conde Bajén y Jordi Xuclá— se encuentran entre los delegados ante la Asamblea Parlamentaria del Consejo de Europa (APCE) sobre los que pesan sospechas de haberse beneficiado con la maniobra del “Laundromat”.

Clean up Spain – Justice for Azerbaijan’s reputation laundering in Europe

In Azerbaijan, critical voices are routinely suppressed. Meanwhile in Europe, politicians suspected of helping whitewash Azerbaijan’s record on human rights enjoy impunity. Join our campaign to urge authorities in Spain to investigate.

Everything you need to know about the 18th International Anti-Corruption Conference (#18IACC)

The #18IACC will take place from 22-24 October in Copenhagen, Denmark under the theme Together for Development, Peace and Security: Now is the Time to Act. Get the latest info and updates here!

Risky business: Europe’s golden visa programmes

Are EU Member States accepting too much risk in their investor migration schemes?

Social Media

Follow us on Social Media